L’action des femmes contre le dérèglement climatique

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_field.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_area::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_area.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_area_text::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_area_text.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_query::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_query.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 0.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/sites/all/modules/views/views.module on line 1113.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 195 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 195 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 195 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 195 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 195 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 195 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 195 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 195 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 195 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 195 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
  • user warning: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'AND n.nid != 195 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10' at line 1 query: SELECT DISTINCT n.title, n.nid FROM node n INNER JOIN content_type_article tn ON n.nid = tn.nid WHERE n.status = 1 AND tn.nid = AND n.nid != 195 ORDER BY n.created DESC LIMIT 10 in /mnt/target06/348462/612397/www.alayammagazine.com/web/content/includes/common.inc(1731) : eval()'d code on line 7.
Conference
2016-03
Cet article a été publié dans: 
Numéro 97 - Mars 2016

Le problème des changements climatiques a été soulevé depuis le début des années 1990. La Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques, a été adoptée au cours du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro, en 1992. Elle est entrée en vigueur le 21 mars 1994 et a été ratifiée par 196  parties.  La Conférence des parties (COP), composée de tous les États « parties», constitue l’organe suprême de la convention. Elle se réunit chaque année lors de conférences mondiales où sont prises des décisions pour respecter les objectifs de lutte contre les changements climatiques. La COP qui se tiendra à Marrakech sera la 22e d’où le nom de « COP22 ».


 
On  a trop souvent le sentiment que quelques États vertueux tentent de faire bouger les choses mais ils se heurtent à des réticences. Parmi les États qui sont plus impliqués on peut citer la France et le Maroc. La France a déployé beaucoup d’efforts lors de la COP 21 réunie à Paris au début décembre 2015. Le Maroc va accueillir la COP 22 en novembre  2016 à Marrakech. Grace à la vision d’avenir du Roi Mohammed VI,  le Maroc s’est engagé dans une démarche environnementale volontariste dans tous les secteurs, il a placé la question de l’environnement au cœur de tout projet de développement. C’est aujourd’hui l’un des pays en pointe pour le développement durable. 

 


 
Mais, d’un autre côté, il y a des États – en particulier de grands pays pollueurs – qui font le minimum, pour ne pas dire rien. On a pu déplorer à plusieurs reprises le manque d’engagement des décideurs politiques de nombreux pays  pour mettre en œuvre des mesures   efficaces de lutte contre le changement climatique.  Le poids de certains lobbies industriels et financiers est préoccupant. Pourtant, désormais il n’est plus possible de tergiverser car la situation ne cesse de se dégrader.
Les femmes sont particulièrement préoccupées par cette situation. D’abord parce qu’elles ressentent peut être encore plus les effets du réchauffement dans la vie quotidienne – on a parlé des femmes qui peinent à trouver de l’eau dans  certaines contrées. En outre, en tant que mères, elles sont inquiètes pour l‘avenir de leurs enfants et de leurs petits-enfants. 

 


 
Or, force est de constater que trop souvent le combat pour l’environnement se heurte aux intérêts particuliers  à court terme et à manque de volonté politique. 
Il existe des conditions nécessaires pour lutter contre le réchauffement :
Une volonté et une action déterminée de l’État, notamment contre les groupes de pression. On voit où conduit l’absence d’autorité de l’État  avec l’affaire des poubelles qui ne sont pas ramassées depuis des mois à Beyrouth ! 

 


 
La paix et la sécurité, on ne peut demander à des peuples livrés au chaos ou aux affres de la guerre dépenser à l’environnement (ex. Les malheureux Syriens)
Un projet  de développement et le recul de la misère, car celui qui mène un combat de tous les jours pour trouver son pain a également d’autres soucis que l’environnement.
Mais il y a des pays où ces conditions  sont à peu près réunies (la Chine, les États-Unis) et qui pourtant sont très négligents pour ce qui concerne le réchauffement climatique. Il y a donc une autre condition à réunir. Les citoyens doivent se mobiliser pour cette cause d’intérêt  général majeur. 
La lutte contre le réchauffement n’est pas l’affaire des seuls États ou des spécialistes, c’est un combat global. Le problème est global, il doit être abordé de manière globale. Il faut donc adopter une approche partenariale associant tous les acteurs économiques et sociaux. À cet égard, le rôle de ce qu’on appelle la société civile est très important. 

 


 
Ceci nous conduit à évoquer l’action des femmes.  Elles doivent participer pleinement au combat contre le chaos climatique mondial. Elles le peuvent d’autant mieux que beaucoup d’entre elles sont très impliquées dans la vie associative. 
On sait qu’au sein de la  COP, les décisions ne peuvent être prises qu’à l’unanimité des parties ou par consensus. Donc c’est une affaire de lutte d’influence. L’action des associations est cruciale comme porte-paroles de la société civile, qui est la première intéressée par l’avenir de la planète. 
Dans ce combat, les femmes doivent être des actrices de la lutte contre le dérèglement climatique.  La première priorité consiste en une action pédagogique pour faire prendre conscience de la nécessité de ce combat.  Cette action doit toucher tous les secteurs de la société à commencer par les enfants qui doivent être sensibilisés à ces questions.
 Les femmes doivent et veulent participer pleinement au combat contre le chaos climatique mondial. Elles le peuvent par le biais  des associations  qu’elles animent ou de celles auxquelles elles participent activement. Malheureusement, leurs actions, souvent menées à l’échelle locale, sont peu valorisées et trop rarement financées.  Elles sont peu associées aux décisions à l’échelon national comme dans les négociations internationales. Pour avoir du poids il faut représenter une force.  

 


 
C’est l’union qui fait la force 

 


 
En outre, seules des stratégies coordonnées,   et à long terme permettront  de faire avancer les choses. Il est donc indispensable que les associations de femmes des divers pays travaillent ensemble.  Pour cela il faut encourager le renforcement de réseaux de femmes ayant pour but de créer les conditions d’une coopération renforcée entre les femmes des diverses nations, notamment celles du sud et du nord de la Méditerranée. Et plus largement ces réseaux doivent s’étendre à l’Afrique où les femmes sont les premières victimes du dérèglement climatique, mais où elles sont souvent les premières à  apporter des solutions. 

 


 
C’est dire qu’il est indispensable de renforcer le réseautage entre les associations de femmes de nos continents respectifs pour peser de tout notre poids dans un combat qui concerne la survie de l’humanité.
(D’après une communication présentée à la rencontre de Connecting Group à Fez le 27 février 2016)





Post new comment